⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️·Fantastique·Livres·Sagas

Arena 13 – Joseph Delaney

aRésumé:

Les temps sont funestes pour l’humanité qui a presque disparu de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entourés par une infranchissable barrière de brouillard.
Dans une citadelle vit une sinistre créature, Hob, qui exerce une tyrannie sanglante sur la population. Des arènes de combat ont été ouvertes… La plus populaire et terrifiante est l’Arena 13 : c’est là où combat Hob.
Un jeune garçon de 16 ans, Leif, décide alors de l’affronter. Pour cela, il va alors convaincre le meilleur des entraîneurs, Tyron, de le former au combat…

Ma note : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

C’est grâce au site Lecthot que j’ai pu découvrir cette histoire. Je les remercie une nouvelle fois car je ne suis pas sûre que je me serai procuré le livre si je n’avais pas eu l’opportunité de le lire sans l’acheter.

(Article sur Lecthot à venir)

 

Avec « Arena 13 » j’ai découvert la plume de Joseph Delaney.

Il est également l’auteur de la saga « L’Epouvanteur » (dont j’ai entendu parler par Margaud Liseuse dans ses vidéos) et après avoir découvert l’auteur à travers ce livre j’ai bien envie de me pencher sur cette saga, même si il y a quand même pas mal de tomes à rattraper (11 en français à ce jour il me semble).

Arena 13 est lui aussi issu d’une future saga, ce à quoi je ne m’attendais pas du tout (mais je m’en réjouis aujourd’hui).

 

Que dire sur ce livre ?

Au premier abord, quand j’ai vu la couverture je n’étais pas très enthousiaste. Il faut l’avouer la couverture est assez violente, rappelant les combats dans les arènes des gladiateurs avec en premier plan une tête décapitée.

Je m’attendais donc à un livre parlant de combats à l’épée dans une arène, bref rien de très passionnant pour moi.

Et pourtant… J’ai’ A-do-ré ce livre.

Il faut préciser qu’il y a en effet des combats se déroulant dans des arènes mais pas tout à fait ceux que l’on s’imagine…

Ils sont légèrement plus high-tech que les combats gladiateurs de l’époque. Je ne veux pas en dire plus car il faut découvrir le déroulement d’un de ces combats dans le livre : c’est tellement mieux expliqué avec les détails!

– Je m’arrête sur ce point car j’ai vu pas mal d’avis disant que le début était trop long, qu’il y avait trop de vocabulaire complexe et trop de descriptions mais franchement : elles sont indispensables et pas si compliqué à comprendre selon moi si on est plongé dans l’histoire (comme je l’ai été). Oui, elles sont nécessaires car c’est du fantastique, on a besoin de comprendre au mieux ce nouveau « monde » pour l’apprécier. Comme dans Harry Potter quoi ! –

Je ne suis pourtant pas une habituée du genre littéraire science-fiction/fantastique… Mais dès les premiers chapitres j’étais plongée dans l’histoire. On débarque en même temps que Leif (le personnage principal) dans la ville de Gindeen. On apprends donc avec lui tout un tas de choses, on va visiter cette ville, observer le mode de vie des habitants et découvrir les menaces qui planent au dessus de Gindeen.

J’ai beaucoup aimé les personnages de ce livre, ils apportent tous quelque chose à l’histoire et surtout au personnage principal. Le plus intéressant pour le moment étant Leif car il est au centre de l’histoire: on sent qu’il va jouer un rôle important dans les futurs tomes, il a un passé -et un futur certainement- chargés d’histoires et c’est vraiment un bon gars.

Ce que j’ai vraiment apprécié dans ce livre c’est également que tout au long de l’histoire on sent que ce n’est que les bases d’un plus gros enjeu qui sont posées. Ce qui m’a été confirmé au fur et à mesure des pages ainsi qu’à la fin du roman. C’est vraiment rassurant pour un lecteur qui aime un livre de sentir que l’histoire ne va pas s’arrêter si vite car, comme vous j’imagine, j’aimerai que les histoires que j’aime ne se finissent jamais (ou le plus tard possible).

 

J’ai donc vraiment, vraiment hâte de lire la suite, je recommande vraiment ce livre!

Si j’avais un conseil à vous donner pour cette future lecture : ne vous arrêtez pas aux nouveaux mots que vous allez rencontrer en vous disant « ohlàlà ça va être l’horreur de comprendre » car non on comprends très vite, les mots reviennent assez souvent dans l’histoire pour les assimiler. Et prenez le temps d’apprécier ce nouveau « monde » car le tome se lit malheureusement très vite…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Arena 13 – Joseph Delaney »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s